Plusieurs quartiers de Mbuji-Mayi affectés par le choléra privés d’eau depuis deux semaines

Plusieurs quartiers de la ville de Mbuji-Mayi, frappés par le choléra, sont privés d’eau potable distribuée par la Regideso depuis près de deux semaines. Les ménagères sont contraintes de débourser entre 800 et 1000 FC pour 20 litres d’eau auprès des vendeurs d’eau à vélo.

Certaines familles sont contraintes de débourser environ 10 dollars pour couvrir tous les besoins ménagers.

Pourtant, depuis le mois de février, 160 personnes sur les 2.920 contaminées par le choléra ont trouvé la mort. Et la maladie continue de tuer comme l’atteste le ministre provincial de la Santé, Hippolyte Mutombo Mbwebwe :

« Dans la semaine du 13 au 19 août, 382 cas ont été notifiés avec 24 décès.  La tendance des cas est en baisse. Mais la maladie est de plus en plus migratoire. Une vaccination est proposée à cet effet en renfort à la riposte ».

Le gouvernement provincial indique qu’elle attend que le gouvernement central honore les factures de l’Energie du Kasaï (ENERKA) pour que cette entreprise soit à capable de fournir de l’électricité à la Regideso. Ce qui pourrait améliorer de la desserte en eau potable.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (103)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (47)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)