Election en RDC : la Cour constitutionnelle recale Gizenga et Moka


 
La Cour constitutionnelle a définitivement déclaré irrecevables les candidatures d’Antoine Gizenga et Jean-Paul Moka à l’élection présidentielle de décembre. La Haute Cour a rendu ces arrêts mai 4 septembre dans la soirée.
 
Elle a ainsi entériné les décisions de la CENI, reprochant au PALU d’Antoine Gizenga d’avoir déposé un dossier avec le défaut de qualité de son mandataire et au Mouvement bleu de Jean-Paul Moka, la non traçabilité des preuves de paiement de la caution (100 000 dollars américains) à la banque.
 
Sur les six candidats qui ont été lésés par la sentence de la CENI, quatre ont été écartés définitivement de la course : Bemba, Muzito, Gizenga et Moka. Par contre, deux candidats, Samy Badibanga et Marie-José Ifoku ont été rétablis dans leurs droits par la Cour constitutionnelle.
Les décisions de la Haute Cour n’étant susceptibles d’aucune voie de recours, la CENI devra publier, la liste définitive des  candidats présidents de la République amputée de quatre prétendants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (44)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)