Sud-Kivu : mort de Kazimoto, chef d’une faction des Raïa Mutomboki

Le chef de la coalition Raïa Mutomboki Kazimoto est mort par balle lors des affrontements contre les FARDC lundi 17 septembre dans le groupement Bamuguba dans le territoire de Shabunda (Sud-Kivu), indique la société civile de Shabunda. Les combats ont eu lieu sur l’axe Nduma-Nyambembe.

Le chef milicien tué dirigeait une coalition des Raïa Mutomboki qui sèment la terreur dans plusieurs villages du groupement Bamuguba-Nord entrainant ainsi des déplacements de la population de ce milieu.

Plusieurs sources concordantes confirment avoir reçu les mêmes informations et précisent que Kazimoto coalisait avec les groupes Raïa Mutomboki Kasosoli, Kikwama et commettaient des exactions contre la population dans la localité Nkuni sur l’axe Lulingu-Nyambembe au cours des mois derniers.  

Ce chef Raïa Mutomboki Kazimoto et sa coalition formée dans le Nord du territoire de Shabunda affirmait qu’il luttait contre l’occupation des terres arables des paysans par le parc national Kahuzi-Biega (PNKB). Il avait séquestré quelques mois plus tôt des agents de ce parc pendant plusieurs jours avant de les libérer.

Les sources militaires contactées par Radio Okapi affirment qu’elles mènent les opérations dans cette zone sans pour autant donner des précisions sur la mort de ce seigneur de guerre et chef de groupe armé Raia Mutomboki.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires