Kinshasa: marche réprimée du collectif CASC, 5 blessés


 
Le bilan des manifestations pacifiques organisées mercredi 19 septembre à Kinshasa par le Collectif d’actions de la société civile (CASC) et réprimée par la police fait état de cinq personnes blessées, dont trois grièvement. Herman Mbuwa, porte-parole du CASC, qui rapporte cette information à Radio Okapi, précise que sa structure réclame « une transition citoyenne en RDC » et désapprouve le processus électoral en cours.
 
« L’activité a été très sévèrement réprimée par les éléments de la police. Nous comptons au moins cinq cas de blessés, dont trois sont très graves. Ils ont été acheminés aux cliniques Ngaliema pour des soins en urgence », a déploré Herman Mbuwa.
 
Le CASC soutient l’organisation d’une transition citoyenne en RDC, selon lui, parce que l’actuel processus électoral ne pourrait pas garantir la paix après la publication des résultats des élections.
 
/sites/default/files/2018-09/20092018-p-f-kinhermanmbuwa_casc.mp3
 
Pour sa part, le commissaire provincial de la police, le général Kasongo, se dit surpris par cette information. Il promet de vérifier les allégations du CASC avant de réagir.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (100)
RDC (87)
Ceni (83)
Elections (76)
élection (53)
FARDC (42)
Beni (42)
Monusco (39)
ADF (27)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (22)
Léopards (21)