Mwamba Mushikonke, président de la CNDH, parle de la formation sur l’observation électorale

Une cinquantaine d’agents de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) suivent à Kinshasa du 18 au 20 septembre une formation des formateurs en observation électorale.

Selon Mwamba Mushikonke Mwamus, président de la CNDH, son institution se prépare à faire l’observation à chaque étape du processus électoral en cours en RDC. Elle a commencé depuis l’enrôlement des électeurs et elle se poursuivra jusqu’à la publication des résultats.

« Pendant l’enrôlement, nous avions par exemple observé les violations liées aux droits des personnes vivant avec handicap. La CENI n’avait pas mis à leur disposition des interprètes et il y a eu des difficultés d’accès dans certains locaux en étages pour des personnes qui ont des difficultés de mobilité », fait remarquer le président de la CNDH.

Mwamba Mushikonke Mwamus est l’invité de Radio Okapi. Il répond aux questions d’Honoré Misenga Kalala.

/sites/default/files/2018-09/web-07._200918-p-f-kin_invite_president_cndh-observation_electorale.mp3
 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires