Naïrobi : saisie de 4,6 tonnes d’or issues de la RDC

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO) a annoncé lundi 1er septembre la saisie à Naïrobi (Kenya) de 4,6 tonnes d’or d’une valeur de 138 millions de dollars américains, provenant de la RDC. Ce colis d’or serait arrivé au Kenya en février dernier afin d’être légitimé, avant d’être vendu sur les marchés étrangers en tant que produit kenyan, selon la même source. 
 
Malheureusement, ce processus a pris plus de temps que prévu, jusqu’à ce que la police kenyane tombe sur l’affaire, d’après Ernest Mpararo, coordonnateur de la LICOCO.
 
La personne qui est à la base de cet or a affrété tout un avion, qui est passé de Goma (Nord-Kivu) jusqu’au Burundi et de là, jusqu’en Naïrobi. « Et lorsque le colis est arrivé à Naïrobi, on voulait le blanchir comme étant un produit d’origine kenyanne afin de le vendre à Doubaï ou sur le marché international. Mais, la situation s’est compliquée. C’est comme ça que la police kenyanne a saisi cet or-là », a expliqué Ernest Mpararo.
 
Le coordonnateur de la LICOCO explique la procédure à suivre pour le rapatriement de ce colis d’or saisi :

/sites/default/files/2018-10/021018-p-f-kinlicoco-00.mp3
 
Il rappelle que ce n’est pas la première fois que de l’or sorti illégalement de la RDC a été saisi au Kenya, faisant allusion aux 180 Kg d’or de l’entreprise minière Kibali Goldmines. Saisi par la police kenyane mardi 29 octobre 2013 à Nairobi, ce colis évalué à environ 8 millions de dollars américains avait été restitué à la RDC mardi 12 novembre de la même année.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires