Sud-Kivu : recrudescence de l’insécurité à Uvira et dans la plaine de la Ruzizi

Le réseau local de protection des civils, une structure de la société civile, dénonce la recrudescence de l’insécurité dans la cité d’Uvira, dans la plaine de la Ruzizi et dans les moyens plateaux de Lemera. Des cas de braquages, cambriolages, enlèvements et tueries sont perpétrés dans cette région par des hommes armés. Le coordonnateur de cette structure de la société civile, Yves Ramazani wa Ramazani a appelé lundi 15 octobre les forces de l’ordre et de la défense à renforcer les mesures de sécurité.

Un présumé voleur de grand chemin est mort lynché par des jeunes la nuit du dimanche à lundi au quartier Kakombe. Il faisait partie d’une bande de voleurs qui insécurisent les quartiers Kasenga, Kakombe et Kibondwe, dans la cité d’Uvira.

Samedi dernier, un changeur de monnaie a été tué par balle au niveau de Shekinah House au quartier Kalimabenge. Des hommes armés ont réussi à emporter tout l’argent retrouvé sur la victime avant de s’enfuir. Dans les moyens plateaux de Lemera, des sources locales signalent l’enlèvement par des bandits armés de Kasome Kitamuka, journaliste de la radio Lemera. Il a été kidnappé avec son fils. Le réseau local de protection des civils exige leur libération. Son coordonnateur, Yves Ramazani wa Ramazani demande l’implication des FARDC et de la police en vue de mettre fin à cette insécurité.

Le commandement du secteur opérationnel Sokola 2 des Forces armées de la RDC (FARDC) à Uvira souligne que la collaboration entre les forces de l’ordre et de la défense et les civils est primordiale pour éradiquer l’insécurité.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner