Leïla Zerrougui: « Nous n’avons pas le droit de décevoir les populations de Beni »

« Nous travaillons parce que nous n’avons pas le droit de décevoir les populations de Beni. Nous n’avons pas le droit de ne pas faire le maximum quand on sait que la souffrance est dure. Nous sommes ensembles. Nous n’avons pas le droit d’échouer. C’est un pari que nous devons gagner ensemble », a déclaré la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC ce jeudi 18 octobre à la fin de sa visite à Beni.  

Mme Leïla Zerrougui qui a adressé quelques mots aux journalistes au pied de l’avion, avant son départ, a tenu à féliciter toutes les équipes engagées dans la riposte contre la maladie à virus Ebola déclarée depuis le mois d’août dans la région. Elle a aussi rassuré les populations quant à l’implication de la MONUSCO dans l’éradication de cette maladie, qui, selon elle, freine les efforts de pacification.  

Elle recommande à la population de Beni de soutenir les efforts de la MONUSCO et des FARDC dans la pacification de cette zone.  

«Je sais parfois que la population exprime sa colère. Mais c’est parce qu’elle veut qu’on fasse plus, parce qu’elle sait que peut-être qu’on est le seul à pouvoir faire quelque chose avec les FARDC, nos militaires, les équipes humanitaires, le gouvernement. Ils sont un peu durs parfois avec nous. Mais je les comprends », a rappelé la cheffe de la MONUSCO. Avant de poursuivre : 

« Mais je leur dis aujourd’hui, si vous voulez que les gens fassent plus, il faut aussi les encourager. Quand il faut quelque chose de bien, il faut le reconnaitre. Quand ils ont quelque chose qu’il faut corriger, il faut le faire », conseille Mme Zerrougui.   

La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC est arrivée ce matin de Goma. Durant sa visite d’une journée à Beni, elle avait échangé avec les responsables civils et militaires de la MONUSCO, rencontré l’ensemble du personnel, à qui elle a exprimé ses encouragements, avant de se rendre au centre de traitement d’Ebola où elle a apporté son soutien aux malades.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner