Lubumbashi : Kyungu wa Kumwanza dénonce les tracasseries policières

Le président de l’UNAFEC, Kyungu wa Kumwanza, a dénoncé mardi 23 octobre les tracasseries policières dont il est victime en cette période préélectorale dans la province du Haut-Katanga.  Il en veut pour preuve les barricades érigées non loin de sa résidence le samedi dernier et l’interpellation de plusieurs de ses membres, dont certains ont été violentés par la police.

Pour Kyungu wa Kumwanza, il est incompréhensible que pendant cette période où tous les candidats sensibilisent leurs témoins et autres membres de leurs partis politiques que l’opposition soit muselée dans le Haut-Katanga.

/sites/default/files/2018-10/231018-p-f-lshiunafec_victime_de_tracasseries_son_kyungu_fr_ok.mp3

En réaction, le commissaire provincial de la police dans le Haut-Katanga affirme que la police a mis la main sur un groupe de personnes qui s’attaquaient aux policiers qui passaient à quelques mètres de la résidence de Gabriel Kyungu wa kumwanza. Tous ont été libérés quelques heures après. Pour lui, aucun de ceux qui étaient arrêtés n’a été violenté.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner