Bunia : un jeune homme kidnappé puis retrouvé dans un critique

      

Le président des jeunes du quartier Salongo de Bunia (Ituri), enlevé mercredi, a été retrouvé vendredi 2 novembre matin dans un état d’inconscience. Selon les familles de la victime, le suspect serait un capitaine de la police qui proférait de menaces de mort contre leur frère avant sa disparition. Ils demandent aux autorités d’ouvrir des enquêtes pour identifier les auteurs et décourager le kidnapping, qui devient récurrent à Bunia. 

Ce jeune a été enlevé mercredi vers 21 heures dans la parcelle familiale par des inconnus. Selon son frère biologique, quelques heures avant son enlèvement, la victime avait alerté ses parents et ses proches sur les menaces de mort que lui proférait un officier de la police à Bunia.

Les membres de la famille et les jeunes du quartier se sont mobilisés pendant deux jours pour retrouver le kidnappé, mais sans succès. Tous les services de sécurité ont été saisis, en vain.

C’est vendredi vers 5 heures que ce jeune a été jeté presque demi mort par des inconnus à bord d’une moto. Son frère appelle la police à assumer sa responsabilité pour arrêter les suspects :

« Nous demandons que les autorités judiciaires et politico-administratives puissent nous assister pour que nous puissions encore connaitre ce réseau-là, puisque ça nous fait peur. Nous craignons que demain ça puisse être moi ou une autre personne. »

Le porte-parole de la police en Ituri, le major Abeli Mwango, déclare par contre que les autorités de la police ne sont pas informées de ce cas d’enlèvement. Selon lui, ce phénomène préoccupe le commandement de la police, qui a arrêté d’autres suspects impliqués dans l’enlèvement d’une fille, retrouvée morte à Mudzipela.

De son côté, le commandant de l’escadron mobile d’intervention à Bunia, qui est cité dans cette affaire par la famille de la victime, rejette ces accusations. Il parle de diffamation et d’imputation dommageable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner