L’Association des journalistes agricoles du Congo en congrès à Kinshasa

« Comment nourrir la RDC demain ?» est le thème du congrès qu’organise depuis mardi 6 novembre à Kinshasa l’association des journalistes agricoles du Congo (AJAC). 

Les organisateurs de ce congrès veulent mettre en lumière le secteur agricole dans les programmes des candidats à l’élection présidentielle en cette période pré-électorale. Ils poursuivent un autre objectif. Celui de lutter contre la corruption dans l’importation et l’exportation des produits alimentaires, afin d’enrayer du marché congolais le fléau des produits périmés.

Pour le coordonnateur national de l’AJAC, Emmanuel Kokolo , le secteur agricole revêt une importance capitale dans la survie de toute une population. C’est pourquoi, ajoute-t-il, l’agriculture doit figurer en premier dans le projet des sociétés des décideurs. 

« Nous voulons vraiment qu’ils prennent l’agriculture comme un secteur vital dans le projet des sociétés de nos candidats. On parle moins de l’agriculture et nous sommes vraiment offusqués par rapport à ça. Nous voulons pousser les décideurs à s’occuper de la matière agricole », a résumé M. Kokolo.

De son côté, Ivan God-froid, un partenaire de l’AJAC a souligné l’importance de la sensibilisation de l’opinion publique pour l’avènement d’une culture agricole stable et équitable. « Aucune population ne peut être productive si elle n’est pas nourrie et aujourd’hui quand vous regardez les statistiques, 13 millions des congolais sont menacés par la famine à court terme ; il faut vraiment une stratégie, une politique bien claire pour que l’alimentation de cette population soit assurée », a-t-il dit.

Les journalistes de AJAC comptent également mettre l’accent sur la lutte contre la corruption aux importations et exportations des produits agricoles.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner