Les Congolais ne participent pas au financement de charges publiques, selon le ministre de Budget

« Le budget n’atteignait même pas 4 milliards américains. Aujourd’hui, nous sommes à 6 milliards. C’est que nous sommes en train de progresser. Mais en même temps, il faut que le niveau de notre économie augmente dans la même proportion », a plaidé lundi 12 novembre le ministre du Budget, Pierre Kangudia, lors de la clôture du débat général au Sénat sur le projet de loi des finances pour l’exercice 2019.

Selon lui, la RDC compte une forte population. « Mais, c’est une population qui ne participe pas au financement de charges publiques ; parce que cette population n’a pas encore suffisamment de moyens pour le faire. Travaillons pour enrichir la population et que la population enrichisse aussi son Etat », a dit M. Kangudia.  

Le budget 2019 est élaboré sans l’apport de l’extérieur et est constitué à 88% des ressources nationales alors que dans les années écoulées plus de 60% du budget national venaient de l’extérieur, a-t-il expliqué.

Après ce débat général en plénière au Senat, ce texte a été envoyé à la commission ECOFIN de la chambre haute du Parlement pour examen approfondi.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (62)
Elections (59)
Ebola (59)
RDC (55)
FARDC (54)
Monusco (47)
élection (46)
Beni (40)
ADF (37)
FCC (34)
Caf (28)
Opposition (25)
Vclub (23)
Léopards (20)