Mgr Ambongo : « Une différence d’opinion politique ne fait pas de l’autre un ennemi à abattre »

« Je lance un vibrant appel à la conscience patriotique de notre peuple à ne pas céder à la provocation et à la violence (surtout verbale) pendant cette période de campagne électorale. Une différence d’opinion politique ou de conviction religieuse ne fait pas de l’autre un ennemi à dénigrer où à abattre. En toute circonstance, nous devons apprendre à nous respecter en respectant l’autre dans sa différence légitime », a indiqué Mgr Fridolin Ambongo, nouvel archevêque de Kinshasa, lors de l’inauguration de son ministère.  

Il demande aux chrétiens catholiques de son archidiocèse de ne pas céder à la violence durant cette période campagne électorale. Il promet, dans son homélie lue à la solennité du Christ du roi de l’univers, de travailler ensemble pour la venue de règne de Dieu, règne d’amour et de vérité.  

Il rappelle aussi que « le pouvoir est un service, l’humble service des autres pour leur accomplissement et pour la réalisation de toute la société. Si tous, moi-même en premier, nous accueillons ce message en vérité et nous le mettons en pratique,nous allons réellement transformer notre société et le Congo sera plus beau qu’avant ». 

 « Le règne de Dieu n’a pas de mandat. Son règne, n’a ni tribu, ni langue. Le règne de Dieu se manifeste là où les gens cherchent la vérité pour le bien-être de tous. Être chef, c’est être au service des autres dans l'humilité, et non dans l’égoïsme », a fait remarquer Mgr Fridolin Ambongo. 

Ministère de l’Unité 

 « Tout en tous, est ma nouvelle devise », a indiqué Mgr Fridolin Ambongo. Il place son ministère sous le signe de l’unité, de communion. Il promet d’annoncer l’évangile pour unir le peuple de Dieu dans la vérité et le conduire au salut.  

Il promet d’être le pasteur de tous, sans distinction ni exclusion.  

 « J’ouvrirai mon coeur pour écouter les doléances de tous et de toutes. J’étendrai mes bras pour accueillir tous et toutes. J’ouvrirai mes mains pour servir
tous et toutes. Oui, libre à l’égard de tous,je serai au service de tous et de toutes. A la suite du Christ Bon Pasteur, je me mettrai à l’écoute des appels du Peuple de Dieu qui sont aussi les appels de Dieu lui-même, afin d’accompagner, de réconforter, de soulager et d’affermir sa foi. Serviteur de l’unité du peuple de Dieu, je travaillerai sans relâche à proclamer l’Evangile de la joie de notre Seigneur dans la proximité avec ceux qui sont dans la pauvreté et l’exclusion, ceux qui aspirent à la justice et à la libération, ceux qui militent pour la sauvegarde de la dignité humaine et la promotion de la paix et ceux qui s’investissent pour la protection des familles, sanctuaire de la vie et la promotion de l’éducation de qualité,gage pour un meilleur avenir »,
promet le nouvel archevêque de Kinshasa. 

Ce programme, note-t-il, il va le mener ensemble avec les chrétiens de l’archidiocèse pour que chacun puisse se sentir chez soi dans cette église catholique basée à Kinshasa.  

Il a remercié son prédécesseur, le cardinal Laurent Monsengwo, “le prophète de la vérité et de la justice”, pour le travail abattu dans la lutte contre les antivaleurs.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (52)
Kinshasa (31)
Ceni (31)
FCC (28)
Beni (28)
Unpc (27)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)