7Sur7.Cd: "RDC-Élections : Des fiches et PV des résultats déjà à Kinshasa"

Revue de presse du mardi 18 décembre 2018

A en croire 7sur7.cd, à six jours des scrutins, il n’y a pas encore de déploiement des fiches de procès-verbaux dans les bureaux de vote. Selon une source proche de la CENI contactée par le média en ligne et ayant requis l’anonymat, le président de la CENI séjourne en Afrique du Sud pour superviser l’impression d’une partie des procès-verbaux pendant qu’une autre partie de ces PV se trouve déjà à Kinshasa, le dernier lot étant attendu pour le jeudi prochain.

« Dans ces conditions, s’interroge le portail, la CENI dispose-t-elle d’assez de temps pour acheminer ses matériels indispensables aux élections dans les plus de 75000 bureaux de vote d’ici au 23 décembre ? »

Quoiqu’il en soit, la campagne électorale se poursuit sur le terrain. Par exemple, Martin Fayulu est arrivé à Kikwit, signale Actualité.cd. Il a été accueilli par des milliers de militants des partis et regroupements de Lamuka.

De son côté, 7sur7.cd renseigne que la première dame de la RDC, Marie-Olive Lembe Kabila,sereine a estimé dans un point de presse tenu lundi à Goma que le peuple congolais portera son choix sur le candidat N°13 à l’élection présidentielle. 

« Shadary, Fayulu et Fatshi évitent les fiefs de leurs concurrents », titre Forum des As.

« Autant Fatshi n’a pas été signalé à Kindu, sanctuaire du candidat n°13, autant Fayulu semble avoir fait l’impasse sur les Kasaï, citadelle tshisekediste ; autant Shadary s’est abstenu de monter dans le Grand Nord, au Nord-Kivu, bastion de Lamuka via Mbusa Nyamwisi », note le quotidien. Les trois principaux candidats présidents de la République bouclent vendredi 21 décembre leur campagne électorale. Tous annoncent un meeting dans la capitale. Le FCC est annoncé au Stade des Martyrs tandis que Lamuka négocierait encore le stade Tata Raphaël. Le Cach pour le duo Fatshivit ne s’est pas encore officiellement prononcé. Rien ne garantit que le gouverneur de la ville-province de Kinshasa autorisera ces rendez-vous politiques au risque d’embraser la capitale à quelques 72 heures des élections générales, prédit le journal.

Dans cette optique, rapporte Cas-info.ca, à Matadi, Félix Tshisekedi appelle à « contester les résultats des élections si le candidat de la continuité est proclamé vainqueur ». Le candidat de l’UDPS espère compter pour cela sur ses partisans.

Toujours selon ce media en ligne, Fayulu réclame un débat contradictoire entre candidats à la présidentielle, avant la tenue des élections fixées au 23 décembre prochain. Selon le candidat de Lamuka à l’élection présidentielle, ce débat devra permettre à tous les candidats d’exposer leurs idées et leur mise en application. « Ce sera l’occasion de démontrer que sur le terrain des idées et leur mise en application, notre coalition apporte des propositions concrètes », a écrit lundi Martin Fayulu sur Twitter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires