Nord-Kivu : 2 soldats tués dans les affrontements avec des FDLR au Mont Mikeno

L’armée congolaise a perdu deux soldats dans une attaque armée des FDRL/FOCA la nuit de dimanche 16 décembre au pied du Mont Mikeno en plein parc national des Virunga, selon le major Ndjike Kaiko, porte-parole de la 34ème région militaire Forces armées de la RDC (FARDC).

Des tirs nourris ont été entendus dimanche 16 décembre, de 16 heures locales jusque tard vers 23 heures, dans la localité de Hehu, groupement Kibumba, rapportent les habitants.

La société civile de Nyiragongo indique de son côté qu’il s’agit d’un probable accrochage entre des éléments de l’armée rwandaise et les FRADC à une trentaine de kilomètres au nord de Goma, à la frontière avec le Rwanda. Selon cette source, ces combats interviennent après une attaque, en début de la semaine dernière, des présumés FDLR contre une position de l’armée rwandaise à Busasamana, en district rwandais voisin de Rubavu. Une attaque qui aurait suscité plusieurs réactions côté rwandais.  

Le village Mutaho, au nord-ouest du territoire de Nyiragongo, se viderait déjà de ses habitants, après que quelques positions FARDC y ont été dégarnies. Pendant ce temps, ajoutent d’autres sources, les postes frontaliers de Kabuhanga et Gasizi, entre la RDC et le Rwanda, dans le Nyiragongo, sont restés fermés depuis lundi matin. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires