Kinshasa : André Kimbuta suspend les meetings des candidats à la présidence

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, a suspendu mercredi 19 décembre les manifestations publiques de campagne électorale des candidats à l’élection présidentielle, à l’exception des interventions dans les médias. Dans un communiqué parvenu à Radio Okapi ce mercredi, il dit tenir compte des recommandations des services compétents chargés de la sécurisation du processus électoral pour éviter tout risque de trouble à l’ordre public.

« Les renseignements en notre possession attestent que dans les états-majors de principaux candidats à la présidence de la République, des extrémistes se sont préparés et se préparent à une confrontation de rue dans la ville de Kinshasa lors des activités de campagne », écrit André Kimbuta, estimant que pareille situation « menace gravement la sécurité des personnes et de leurs biens et est de nature à compromettre le processus électoral que nous voulons tous apaisé. »

Le gouverneur Kimbuta invite la population kinoise et les candidats à la présidence de la République au respect de cette mesure, prise dans l’intérêt supérieur.

Lancée le 22 novembre dernier, la campagne électorale doit officiellement se clôturer le 21 décembre, soit deux jours avant la tenue d'élections présidentielle, législatives nationales et provinciales. Certains candidats, qui l'avaient inaugurée dans l'Est de la RDC, comptaient la boucler à Kinshasa ces trois derniers jours. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner