La suspension des meetings politiques à Kinshasa : « illégale et injustifiée », estime Félix Tshisekedi

Le candidat du Cap pour le changement, Felix Tshisekedi qualifie la suspension de la campagne pour l’élection présidentielled’illégale et d’injustifiée. Dans une déclaration faite mercredi 19 décembre à Radio Okapi, il affirme que son regroupement n’est pas prêt à respecter cette mesure.

« Je trouve que c’est une mesure illégale et injustifiée. Je ne vois pourquoi il faut interdire quoi que ce soit. Le provocateur ici, c’est le pouvoir lui-même », accuse Félix Tshisekedi.

Selon le candidat de CACH, le candidat de Lamuka avait reçu toutes les autorisations nécessaires pour tenir son meeting.

« Sur base de quoi on peut lui interdire de tenir son meeting, d’autant plus que le candidat du FCC circulait librement en carnaval à travers la ville. C’est totalement inacceptable. Nous sommes au bord de la crise avec ce régime et il est plus que temps qu’on mette fin avec ce régime à travers les élections crédibles », souhaite Félix Tshisekedi.

Martin Fayulu devait en principe tenir son meeting à la Place Ste Therese à Ndjili. C’est seulement vers 21h00 qu’il a pu quitter Nsele. Le gouverneur André Kimbuta a suspendu plus tôt dans la journée les meetings des candidats à la présidence.

Il a expliqué avoir tenu compte des recommandations des services compétents chargés de la sécurisation du processus électoral pour éviter tout risque de trouble à l’ordre public.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner