Nord-Kivu : la MONUSCO accentue sa sensibilisation de soutien aux victimes d’exploitation et abus sexuels

 L’équipe de conduite et discipline (CDT) des Nations Unies a sensibilisé vendredi 23 novembre à Goma, plus de cent personnes au cours d’un atelier de soutien aux victimes d’exploitation et abus sexuels initié par la même équipe, conjointement avec tous ses partenaires de lutte, à savoir le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’Homme (BCNUDH), UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP ), l’ONG Mu Mama de Sake et le SYAM, la Maison de la femme de Goma et le Centre communautaire polyvalent de Mugunga.  

Chacun à son tour a présenté son rôle respectif tant dans le volet prévention que dans celui de la prise en charge des victimes.   

« L’exploitation et les abus sexuels sont la pire faute professionnelle qu’un employé des Nations Unies puisse commettre. Et c’est encore pire si cela concerne des mineurs. Cela ne peut en aucun cas être toléré », a martelé Adama Ndao, cheffe de la section Conduite et discipline de la MONUSCO, le vendredi 23 novembre 2018 au sein même du bureau de la MONUSCO à Goma. Et de raconter par le menu détail des histoires déchirantes qui ont laissé coite l’assistance. Rien de plus parlant qu’une histoire vraie et poignante.   

Sur le terrain, l’équipe de conduite et discipline agit comme conseiller principal aux chefs de missions, et répond à toutes les formes de mauvaise conduite par le personnel, y compris les actes d’exploitation et abus sexuels.  

En République démocratique du Congo au sein de la MONUSCO, la section CDT rapporte les actes de mauvaise conduite et les violations des règles et standards des Nations Unies, forme le personnel et répond aux actes d’exploitation et abus sexuels.  

A travers les projets du Fonds d’appui aux victimes d’exploitation et abus sexuels, CDT appuie la mise en œuvre d’activités d’assistance aux femmes et filles vulnérables et victimes pour assurer leur réintégration dans la communauté, améliorer leur estime personnelle et parvenir à une autonomisation et prise en charge personnelle.  

Cet atelier avait pour objectif de sensibiliser à nouveau le personnel de la MONUSCO et des agences des Nations Unies sur ce sujet et notamment sur les conséquences néfastes que de tels actes font peser tant sur leur vie personnelle, professionnelle que familiale. Ce volet légal a notamment été développé par la section des Affaires juridiques de la MONUSCO.  

L’atelier s’est clôturé par une saynète explicite sur ce que sont l’exploitation et les abus sexuels. Les victimes et groupes vulnérables pris en charge par la MONUSCO et ses partenaires ont ensuite exposé et vendu leurs produits issus d’activités génératrices de revenus telles que la coupe-couture, la boulangerie, la fabrication de paniers ou encore la production de champignons comestibles.  

 L’équipe de conduite et Discipline (CDT) des Nations Unies a été installée suite aux réformes du Département des Opérations de Maintien de la Paix pour renforcer la responsabilité et faire respecter les standards de bonne conduite par le personnel du système des Nations Unies.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (54)
Beni (37)
Kinshasa (37)
Ceni (32)
Monusco (30)
FCC (27)
Yumbi (26)
élection (26)
Linafoot (24)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)
Caf (22)