Sud-Kivu : sept morts après un éboulement de terre à Kadutu et Ibanda

Au moins sept personnes sont mortes et plusieurs autres blessées dans des éboulements et glissements de terre enregistrés à la suite de fortes pluies qui se sont abattues le week-end dans les communes de Kadutu et Ibanda (Sud-Kivu). La société civile qui livre ce bilan provisoire, lundi 24 décembre, déplore les constructions anarchiques dans ces municipalités.

Sur le site Mpwempwe, au quartier Mosala à Kadutu, cinq personnes sont mortes : deux femmes et leurs trois enfants. Leurs maisons ont été englouties dans le sable alors qu’ils étaient en plein sommeil la nuit de vendredi à samedi 22 décembre.

Toujours dans la commune de Kadutu, les maisons et les biens de 32 familles sont parties dans ces éboulements au quartier Nkafu. Toutes ces personnes se retrouvent sans abri.

Ces mêmes pluies ont aussi causé la mort de deux autres personnes sur l’avenue Bourguignon et Anciens combattants dans la commune d’Ibanda.

Parmi les victimes, la société civile cite un jeune homme dont son identité n’a pas été décliné. Le sable l’a englouti au moment où il s’apprêtait à se rendre au culte dominical.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner