Lubumbashi: la mairie lance une mise en garde aux taximen

Les habitants des communes Kampemba, Ruashi et Annexe à Lubumbashi se plaignent de hausse du prix de transporte en commun. Il y a cinq jours, la mairie a suspendu le passage sur le tunnel à cause de l’abondance des eaux des pluies. Certains transporteurs sont obligés à faire le détour de la ville, en augmentant le prix du transport. Mais d’autres s’arrangent pour faire des courses dites « demi-terrain », au grand désarroi des passagers.

« Pas question de hausser le prix de transport en commun ! Ceux qui seront surpris subiront la rigueur de la loi », a martelé Lubaba Buluma, maire de Lubumbashi, faisant cette mise en garde ces mardi aux chauffeurs de taxi et taxi bus qui exploitent la ligne du centre-ville au quartier Bel Air à la Rwashi ou à la commune Annexe.

Ils profitent de la fermeture du tunnel depuis 5 jours à causes des inondations. Par exemple, la ligne Bel Air-Ruashi coûte 1500 francs congolais par course, voire 2000 francs en taxi, et 1000 francs pour le bus de transport en commun, alors qu’en temps normal, cette course revient à 500 francs.

Lubaba Buluma estime que cette est situation inacceptable :

« Normalement on doit respecter les tarifs tels que prévus. Ces sont les mal honnête ceux qui font ça. Ceux qui seront attrapés vont subir la rigueur de la loi ! Les prix restent tels qu’on avait fixé par mon arrêté. »  

Interrogés à ce sujet par Radio Okapi, certains chauffeurs ont fait savoir qu’ils n’étaient pas du même avis que l’autorité locale. Pour eux, garder la même tarification, pendant qu’ils sont obligés des parcourir une longue distance c’est travailler à perte.

Entre-temps, la population victime de la situation se dit indignée du fait que la problématique de l’inondation du tunnel de Lubumbashi date des plusieurs années.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (50)
Kinshasa (31)
Ceni (30)
FCC (29)
Beni (28)
Unpc (27)
Corruption (26)
UDPS (26)
Monusco (21)
Butembo (21)
Sécurité (20)
élection (19)
Police (19)
Goma (18)