Bukavu : à l’Institut Mushere, la plupart d’électeurs avaient besoin d’assistance

Tous les centres de vote du collège Alfajiri ont ouvert aux environs de 6 heures locales, ce dimanche 30 décembre. A l’Institut Mushere, la plupart d’électeurs avaient besoin d’assistance pour effectuer leurs choix avec la machine à voter, utilisée pour la toute première fois dans un scrutin en RDC.

Dans un centre de Panzi, seules trois machines à voter fonctionnaient jusqu’à la mi-journée sur les 32 prévues, tandis que les files s’allongeaient.

Dans la plupart de centres de vote de Bukavu, personnel et matériel électoral de la CENI étaient déployés comme prévu. Au centre de l’Institut Tumaini, la police et les habitants ont surpris un homme avec une vingtaine de cartes d’électeurs à lui seul.

Dans la commune de Kadutu, les membres de l’opposition affirment que leurs témoins n’ont pas eu accès aux bureaux de vote, alors qu’ils disposaient des accréditations en bonne et due forme.

Dans le territoire de Kalehe à Bunyakiri, un candidat a accusé les membres du bureau de vote d’avoir chassé tous ses témoins et observateurs.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner