Beni : les structures de santé menacent de fermer après incendie des centres de santé

Les responsables des structures de santé privées, publiques et celles appartenant aux tradipraticiens menacent de fermer leurs portes, après l’incendie de certains centres de santé lors des manifestations liées aux élections. Le Centre de santé de Rwangoma, le poste de santé Malepe et le Centre de santé Ngongolyo ont été incendiés par les manifestants et bien d’autres ont été détruits.  

Les responsables de ces structures ont exprimé leurs inquiétudes liées à l’insécurité au maire de Beni lundi 31 décembre.  

« On incendie les maisons, on détruit tout ce que l’on trouve sur le passage et on recherche les infirmiers et les médecins pour les tuer. Nous sommes en danger de mort et nous sommes, malheureusement, obligés de fermer parce que nos vies sont en danger. Nous voulons d’abord protéger le personnel santé en attendant qu’on trouve une solution durable », a indiqué Bangaya Mbahami Tchatcha, le représentant de l’Association des structures de santé privées de Beni. 

Le maire de Beni leur a recommandé de ne pas interrompre les activités de leurs centres au risque d’exposer davantage la population.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (70)
Ceni (56)
Ebola (53)
FARDC (46)
Beni (40)
Monusco (39)
Kinshasa (35)
Caf (35)
Vclub (30)
Mazembe (26)
Sécurité (21)
Linafoot (21)
Lamuka (21)
Santé (21)