Ituri : la société civile et l’opposition dénoncent une tentative de fraude électorale à Mambasa

La société civile de l’Ituri et des candidats de l’opposition dénoncent une tentative de fraude électorale dans le territoire de Mambasa. Ils affirment que des machines à voter et des bulletins de vote ont été retrouvés mercredi 2 janvier dans la maison d’un agent de la CENI.

Des bulletins étaient en train d’être remplis en faveur des candidats du FCC à la présidentielle ainsi qu’aux législatives provinciales et nationales, poursuivent ces sources.

Elles affirment en outre que ce sont des bips à répétition des machines à voter qui ont attiré l’attention des curieux.

« Au domicile de Bosco, il votait pour le numéro 13, Ramazani Shadary, et pour les candidats députés Abdallah et Omba », affirme Jean Bosco Lalo, coordonnateur de la société civile de l’Ituri.

Cette version est confirmée par le coordonnateur de Lamuka à Mambasa, Guylain Lobeya qui condamne cette manœuvre. Il plaide pour l’interpellation des personnes accusées.

Le premier suppléant du candidat PPRD Abdalah Pene Mbaka rejette ces allégations.

« Nous avons été alertés comme toute autre personne qu’il y a eu des jeunes garçons de Lamuka qui sont allés vandaliser la maison d’un agent de la CENI. Quand les agents de la CENI qui sont sur terrain sont revenus, ils n’ont pas amené pas avec eux le matériel. Dire que nous sommes derrière cette situation, ce sont des idées farfelues », réagit Espoir Olenga Omba.

Des sources sécuritaires affirment que la police a effectivement saisi sept machines à voter mercredi soir. Elle les a ensuite remises à la CENI ce jeudi 3 janvier matin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner