Kananga : un militaire tué par les miliciens de Beya Tshomba en reddition

Un militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) a été tué mardi 22 janvier à Bakwa Nkenge, un groupement du   territoire de Demba au Kasaï central, au cours d’une altercation entre un groupe de miliciens et des éléments des FARDC.

Des témoins affirment que les miliciens du groupe dirigé par Moïse Beya Tshomba qui venaient de sortir de la brousse, quittaient la cité de Kakenge en direction de Kananga, lorsqu’ils ont croisé les troupes de l’armée régulière. Ces derniers les ont obligés à déposer les armes sur place, alors qu’ils ne voulaient les remettre qu’aux autorités de Kananga. S’en est suivi une dispute, et un militaire a été abattu.

L’administrateur du territoire de Demba confirme l’information et précise qu’un milicien a été arrêté. Joachim Likaka indique également que, pris de peur la population de Bakwa Nkenge s’est réfugiée dans la brousse, craignant d’éventuelles représailles des militaires.

L’autorité territoriale appelle ce mercredi la population à retourner dans leurs maisons, assurant que le calme règne dans le groupement de Bakwa Nkenge.

De son côté, le ministre de l’Intérieur du Kasaï Central a appelé les miliciens à déposer les armes dans l’ordre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (67)
FARDC (56)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (27)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Kinshasa (24)
Sécurité (24)
ADF (23)
Ituri (23)
Corruption (21)
Léopards (21)
JED (21)