Coupure d’internet : 24 abonnés de Kinshasa en procès contre les opérateurs des télécommunications

Le Tribunal de commerce de Kinshasa/Gombe a examiné mardi 22 janvier en audience publique introductive, la plainte de vingt-quatre abonnés contre les sociétés de télécommunication Vodacom, Orange, Airtel et Africell « pour coupure abusive d’internet et messagerie SMS». L’affaire a été renvoyée au 19 février prochain pour mise en état, afin de permettre aux parties d’échanger les pièces et étoffer leurs arguments.

Les quatre sociétés ont été représentées par leurs avocats respectifs.  Le tribunal a examiné la forme et s’est déclaré saisi.

L’Association des consommateurs de la RDC s’est également jointe aux 24 victimes comme plaignante.

L’accès à internet, aux réseaux sociaux et au service SMS a été rétabli samedi 19 janvier 2019. Il avait été coupé le 31 décembre 2018, sur instruction du gouvernement, au lendemain des élections générales.

Selon le porte-parole de l’exécutif national, Lambert Mende, l’objectif était de « préserver l’intégrité du processus électoral ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner