Uvira : la MONUSCO appelle les communautés locales à coopérer pour éradiquer les groupes armés

Le nouveau chef du sous bureau de la MONUSCO à Uvira (Sud-Kivu), Abdourahamane Ganda, a salué jeudi 24 janvier les efforts des communautés locales banyamulenge, bafuliiru, babembe et banyindu à s’impliquer dans la sensibilisation des groupes armés locaux afin de réduire sensiblement leurs exactions dans la région.

Les autorités civiles locales et de la police ont fait part de leur préoccupation sur certaines poches de résistance de groupes armés locaux « qui vivent avec la population, gardent encore leurs armes et sont soumis à leur ancienne idéologie. » Il s’agit des groupes armés Gumino et Maï-Maï.

Même si ces groupes armés sont dispersés, selon les mêmes sources, ils peuvent rapidement se regrouper et intervenir auprès de leurs communautés.

Le chef de l’administration locale de Minembwe, Gady Mukiza, reconnait en outre que ces groupes armés locaux ont des alliances avec des rebelles burundais et rwandais, ce qui reste un danger imminent dans la région.

La dégradation de la route entre Uvira et Minembwe complique la situation, poursuit-il. Elle ne permet pas à l’armée régulière d’intervenir en temp réel.

Selon le chef du sous bureau de la MONUSCO s’est dit préoccupé par les affrontements entre les rebelles et les miliciens étrangers qui provoquent des déplacements des populations, entrainant de fois mort d’hommes. Abdourahamane Ganda a exhorté les autorités locales à impliquer la population civile pour trouver des solutions aux autres problèmes de réparation de routes pour désenclaver la région.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner