Sud-Kivu : huit morts dans les affrontements entre rebelles et miliciens burundais à Lemera

Huit personnes sont mortes, dans les affrontements qui opposent, depuis dimanche 27 janvier les rebelles burundais de Red Tabara aux miliciens Imbonerakure proches du pouvoir au Burundi. Ces combats se déroulent à Murambi, près de kiryama dans les hauts plateaux du groupement de Lemera, en territoire d’Uvira (Sud-Kivu).

Selon un communiqué de presse publié mardi 29 janvier par le notable Enoch Ruberangabo Sebineza, les populations civiles de Murambi sont en errance dans la forêt de Rushogwe surplombant le village de Bibangwa avec des blessés civils.

Ce communiqué fait mention de huit morts parmi les belligérants et de plusieurs blessés parmi les civils.

Les assaillants se sont retournés contre les populations civiles locales qu’ils ont systématiquement pillées, emportant des vaches, des chèvres et des moutons, indiquent des sources locales.

Le député honoraire, et ancien président de la mutualité Shikama Banyamulenge à Kinshasa en séjour à Uvira, Enoch Ruberangabo, dénonce une attaque contre les paisibles citoyens par les groupes armés étrangers sur le sol congolais.

« La population est victime puisque quand il y a des affrontements, toutes ces populations sont en déplacement. Dans la forêt, il y a un climat très froid. C’est la période des pluies, vous savez les dégâts. Notre territoire est devenu un terrain, les étrangers, les Burundais et les Rwandais viennent faire la guerre chez nous, c’est inacceptable », a dénoncé Enoch Ruberangabo.

L’armée, de son côté, confirme ces attaques de Murambi, dans les hauts plateaux de Lemera. Elle précise que les affrontements ont duré près d’une heure entre ces groupes étrangers, mais il est difficile d’avoir le bilan exact, la région étant enclavée.

La société civile dans les hauts plateaux souligne que les rebelles burundais de Red Tabara sont actifs dans la localité de Kiryama depuis une année. Ils ont formé une coalition avec les Maï-Maï Ilunga, Mushombe et Kihebe.

Pour l’instant, ces rebelles ont pris la direction de Kitoga, vers la forêt d’Itombwe et Rurambo, fuyant l’assaut des miliciens Imbonerakure burundais.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner