Kindu : manifestation populaire après le meurtre d’un commerçant

La population de la ville de Kindu (Maniema) a manifesté sa colère vendredi 1er février matin devant la mairie à la suite du meurtre d’un commerçant la nuit précédente par des personnes non autrement identifiées. Il s’agit du 3ème cas enregistré en ce mois de janvier.   Les autorités locales parlent d’un calme relatif et demandent aux uns et autres de rester vigilant.

Pour les habitants de Kindu, la criminalité a fortement augmenté depuis début janvier ; alors que d'important renforts des militaires et policiers ont été déployés dans la ville et stationnés près de l'aéroport de Kindu. La population locale soupçonne des hommes en uniforme d'être responsables de la série de vols à main armée et des meurtres qui ont érigé domicile dans cette ville.  

« Depuis un mois et demi, nous vivons dans une psychose qui ne dit pas son nom. Au début de la semaine ici, on a dénombré dix cambriolages. Cette insécurité s’observe depuis la permutation des policiers ailleurs. Ceux qui sont venus, ce sont ceux-là qui sont en train de semer l’insécurité dans la ville de Kindu. Trop, c’est trop », a affirmé Me Alain Kabundi, un des manifestants.

Selon lui, cette situation devrait prendre fin à la faveur de l’arrivée de nouvelles autorités au pouvoir en RDC.

Lors de la manifestation, la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la population en colère et des balles réelles tirées en l’air. Conséquence : deux personnes ont trouvé la mort. Il s’agit d’un élève, touché par balle à la poitrine, et une fillette, au ventre.

Le maire adjoint, Octave Onganda, appelle au calme :

« Nous sommes pieds sur terre, jusqu’à ce que nous allons découvrir la main noir qui est en train de pénaliser les autres dans cette ville. Et nous demandons à la population de rester calme ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner