Uvira : les enseignements ont repris à Mulenge où les habitants réclament toujours la sécurité

Les élèves et enseignants des moyens plateaux de Mulenge ont repris depuis quelques jours le chemin de l’école dans la localité de Kishagala, province du Sud-Kivu.

Un chef d’établissement de la localité de Mulenge affirme que tous les élèves et enseignants sont présents à l’école, malgré la présence remarquable des groupes armés locaux et étrangers.

Cette présence des groupes armés inquiète les habitants de la chefferie des Bafuliru à Lemera. « Nous avons une étendue très énorme où nous les autorités locales nous n’arrivons pas pour recouvrer les taxes. Nous n’arrivons pas dans ces milieux compte tenu de l’insécurité », a déclaré Thomy Biageru Kusa, comptable de la chefferie.  

Ce dernier précise qu’à partir de Lemera jusqu’à Mulenge, il n’y a aucune présence des soldats FARDC ni de la police. C’est pareil de Mulenge jusqu’à Mashuva ou les Maï-Maï, les FNL et les miliciens burundais Imbonerakure contrôlent ces milieux. Thomy Biageru Kusa demande l’augmentation des effectifs des soldats pour sécuriser cette partie du pays.

Certains témoignages indiquent que les villageois reviennent dans leurs villages encouragés par les Imbonerakure. Ce retour est une occasion pour les petits commerçants qui profitent pour mener leurs activités entre Lemera Centre et Mulenge où ces miliciens burundais ont placé leur quartier général.     

Le retour de la population intervient deux semaines après les affrontements entre rebelles burundais du groupe Red Tabara et les miliciens burundais Imbonerakure. Plusieurs localités de Kigoma avaient été désertés pendant ces affrontements.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner