Goma : un mort lors d’une manifestation populaire au quartier Keshero

Une personne a été tuée et deux autres blessées par balles par la police lors des échauffourées entre policiers et habitants du quartier Keshero de Goma (Nord-Kivu). Des maisons ont été incendiées, dont un bureau de la police et celui du quartier par lesmanifestants en colère.

Tout serait parti d’un cas de vol à mains armées la nuit dernière dans ce quartier Keshero, témoignent les habitants. Ceux-ci auraient mis la main sur l’un des trois bandits armés ayant opéré la nuit. Et ils ont voulu le brûler vif, lorsque des éléments de la police de proximité sont intervenus.

L’un des policiers, affirment les habitants, s’est mis à tirer dans la foule. C’est ainsi qu’une fille de 17 ans, touchée à la tête, est morte sur-le-champ ; tandis que deux jeunes garçons d’une vingtaine d’années ont été blessés à l’épaule et au bras.

Selon plusieurs témoignages recueillis sur place, c’est la mort de la jeune fille qui a mis la population en colère. Dès lors, de nombreux de jeunes se sont mis à saccager tout sur leur passage et incendier les bureaux de la police du quartier Keshero.

Le feu s’est très vite propagé avant d’embraser quatre autres maisons voisines, réduites en cendre.  Une arme à feu ainsi que plusieurs biens saisis par la police, notamment deux motos ont été emportés par la foule.

Le corps de la victime a été déposée à la morgue de l’hôpital générale de Goma, alors que les blessés sont pris en charge dans une structure médicale du quartier.

Les habitants déplorent une recrudescence de l’insécurité dans cette partie de la ville. Une insécurité orchestrée par des personnes armées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner