Eclairage public : l’hôtel de ville Kinshasa mise désormais sur l’énergie renouvelable

Le ministre provincial de la Fonction publique, emploi et énergie de Kinshasa affirme que l’hôtel de ville de Kinshasa mise désormais sur l’énergie renouvelable pour résoudre les difficultés de l’éclairage public dans la ville. Rufin Bayambudila parle des lampadaires qui seront alimentés par l’énergie solaire.

Il reconnait que beaucoup de lampadaires publics sont en panne depuis longtemps.

Ce constat est fait également par beaucoup des habitants de Kinshasa sur plusieurs artères de la ville telles que les avenues des Huileries, de l’Université, du tourisme, la route de Matadi, le tronçon qui va de DGC jusqu’à Binza Meteo, l’avenue de Libération, ex-24 novembre devant le camp Kokolo. 

Il y aussi l’axe qui va du Rond-point Kimpuanza à Kasa-vubu et le boulevard Triomphal vers le stade des martyrs.

Rufin Bayambudila avoue que cette situation est liée à un manque de fonds pour faciliter la réhabilitation de ce réseau d’éclairage public.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner