Forum des As : « Fatshi acceuilli avec ferveur par les RD-congolais de Brazzaville »

Revue de presse du 8 février 2019

L’accueil du Président Félix-Antoine Tshisekedi à Brazzaville et la protestation de l’ONG Journaliste En Danger contre l’agression des professionnels des médias lors des manifestations de la coalition Lamuka au menu de la revue de la presse de ce jour.

Forum des As signale la ferveur avec laquelle le nouveau Président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, a été accueilli à Brazzaville, capitale de l’autre République du Congo. Le site du journal note que malgré le soleil et une sécurité renforcée autour des installations aéroportuaires, un demi milliers de personnes ont pu s’amasser au pavillon présidentiel de l’aéroport international Maya Maya de Brazzaville pour accueillir Félix Tshisekedi, le nouveau président de la RDC.

Le journal constate, par exemple, que nombreux sont les ressortissants de la RDC qui sont venus manifester la joie à l’arrivée de leur président. Le média reprend le témoignage d’un ressortissant de la RDC qui dit : "Nous sommes venus voir notre président démocratiquement élu, avec passation de pouvoirs sans difficultés ». « Nous allons l'accompagner et l'aider, en suivant le mot d’ordre que papa avait laissé : le peuple d'abord avant toute chose », ajoute un autre Congolais que cite Forum des As.

Pour Le Potentiel, l’accueil réservé au Président Tshisekedi dans la capitale du Congo Brazzaville est une preuve de proximité entre les deux pays et les deux chefs d’Etat. Félix Tshisekedi n’est pas un inconnu au palais présidentiel congolais d’en face, rappelle le media. Lors des pourparlers du Centre interdiocésain ayant sanctionné l’accord du 31 décembre 2016, dit accord de la Saint-Sylvestre, l’ancien opposant Felix Tshisekedi traversait souvent le fleuve Congo pour répondre à l’invitation du président Sassou.

D’autres média se sont penchés sur l’interpellation lancée par l’ONG Journaliste En Danger (JED) au candidat de la coalition Lamuka, Martin Fayulu.

« Quand la couverture des manifestations de Lamuka devient un exercice dangereux pour les journalistes », titre ainsi Politico.cd. Ce site exploite la lettre de l’ONG Journaliste En Danger adressée au candidat Martin Fayulu pour lui demander de « dénoncer publiquement les attaques contre les journalistes ayant couvert ses manifestations », écrit ce média.

Politico.cd constate que depuis l’annonce des résultats de la présidentielle de décembre 2018, quatre journalistes ont été agressés par les partisans de la coalition Lamuka qui soutient Martin Fayulu.

Actualité.cd, revient sur un extrait de la même correspondance du mardi 5 février 2019, adressée au même Martin Fayulu pour lui rappeler que « les meetings que vous (Martin Fayulu) organisez pour réclamer la « vérité des urnes » donnent lieu, depuis quelques temps, à d’inquiétantes agressions physiques à l’égard des professionnels des médias par vos militants ».

Cas-info.ca apporte quelques noms des journalistes victimes de ces agressions, notamment le journaliste d’Africa TV, Israël Mutombo et Dieu Merci Mansekela, caméraman du Magazine Tokomi Wapi. Les deux professionnels des médias ont été agressés au meeting de Lamuka du samedi du 2 février tenu au terrain Sainte Thérèse de N’Djili.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
CSAC (18)
Maï-Maï (18)