Nord-Kivu : la milice NDC/Rénové impose taxes et travaux forcés aux habitants de Masisi

Les habitants des localités Luibo et Lukweti (territoire de Masisi au Nord-Kivu) ont dénoncé mardi 12 février les tracasseries multiples qu’ils subissent de la part des combattants de NDC/Rénové de Guidon. Depuis l’installation des positions de ces miliciens dans ces localités, il y a quelques mois, ces derniers font payer à la population locale des taxes illégales et la soumettent à des travaux forcés, selon les victimes, qui sollicitent l’implication des autorités administratives et militaires pour les libérer du joug de cette milice locale.

Une taxe illégale, dite : « taxe jeton » de 1000 francs congolais (0,62 dollar américain) est imposée à chaque habitant. Les récalcitrants se voient imposer une amende.

« Les gens qui proviennent du marché doivent payer chacun 500 francs quand ils passent sur leurs barrières. Ils sont en train aussi de prendre des vivres lorsque les gens proviennent des champs. Donc, ce sont des tracasseries qui dépassent le niveau normal », se plaint une habitante.

A cela s’ajoutent, les travaux forcés auxquels sont soumis ces habitants. « Ils (miliciens) imposent le Salongo (travaux collectifs) à la population, font construire des maisonnettes dans leurs positions militaires. Ils font travailler les gens sur la route, afin qu’ils puissent gagner de l’argent », témoigne un autre habitant de Luibo.

Il sollicite l’intervention des FARDC et des autorités en faveur des habitants de Luibo et Lukweti, « qui risquent d’abandonner leurs milieux complètement ».

De son côté, le porte-parole militaire de la 34ème région militaire, le major Guillaume Njike, demande à la population de collaborer avec l’armée en « dénonçant l’ennemi ».

Des milices locales occupent plusieurs localités de la chefferie de Bashali Mokoto et commettent plusieurs exactions sur des civils.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner