Nord-Kivu : Sheka affirme avoir sécurisé les kits électoraux en 2011

Le prévenu et chef de la milice Maï-Maï Nduma Defense of Congo (NDC) Ntabo Ntaberi dit Sheka a affirmé jeudi 7 février devant les juges de la cour militaire qu’il a sécurisé les kits des élections en 2011. Il réfute aussi le chef d’accusation de participation à un mouvement insurrectionnel.

Lui et ses avocats ont largement soutenu avoir collaboré avec le gouvernement, affirmant avoir été ravitaillé en munitions par un bataillon des FARDC basé jadis à Mungazi, non loin de Bunyampuri en groupement Ihayana dans le Walikale.

Mais la cour militaire opérationnelle, l’organe d’accusation ainsi que la partie civile, ont estimé que Sheka a mis à mal l’Etat congolais.

« Ils ont mis l’Etat en difficulté, ils ont occupé des localités, des territoires au point que l’Etat et les troupes de l’Etat ne pouvaient pas y arriver. Il fallait pour cela que ces gens collaborent avec eux. Ça ne leur a pas enlevé le caractère insurrectionnel », a répliqué l’auditeur opérationnel, le colonel Mbwedi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (132)
Ebola (74)
FARDC (65)
Djugu (45)
Léopards (43)
FCC (37)
Can 2019 (28)
Lamuka (25)
Ituri (25)
Beni (22)
Unpc (22)
JED (21)
Ceni (20)
Sécurité (19)
ADF (19)