Beni : des policiers tirent en l’air pour réclamer leurs soldes

Une panique généralisée est observée jeudi 14 février dans la ville de Beni (Nord-Kivu) à la suite des tirs à l’arme légère et automatique entendus au niveau de l’Etat-major de la Police nationale congolaise (PNC). Des policiers, qui réclament leur solde de deux mois, selon des sources au sein des services de sécurité, sont sortis massivement de l’Etat-major en tirant des coups de feu en l’air.

Les policiers ont commencé à tirer en l’air pendant qu’ils étaient en train de toucher leur solde.  D’après des sources sécuritaires, ils ont jugé insuffisant l’argent payé par une banque locale, équivalant à un mois de leur solde. Les manifestants réclament le paiement de deux autres mois.

Ces policiers sont du bataillon de la PNC déployé récemment dans la ville de Beni en provenance des centres de formation de Kitona, Kapalata et Kamina.

Une panique générale a été observée dans la ville de Beni.  Tous les vendeurs exerçant au marché central de Kilokwa ont fui, abandonnant leurs marchandises. De même, les habitants des quartiers environnants ont fui, craignant une probable attaque.

Selon les sources judiciaires, pendant que ces policiers protestaient, plusieurs présumés bandits auteurs de l’assassinat du chef de quartier Ndindi, l’année dernière, et qui comparaissaient devant le tribunal militaire de garnison de Beni, ont également pris fuite. 

Une dizaine des policiers auteurs de ces tirs sont déjà aux arrêts à l’auditorat militaire de Beni, ont poursuivi les mêmes sources, mais  d’autres porteurs de leurs armes sont encore  en fuite.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner