Lualaba : l’entreprise minière Boss mining ferme ses portes fin février

L’entreprise minière Boss Mining implantée à Kakanda, dans la province du Lualaba, annonce sa fermeture d’ici la fin du mois de février. La délégation syndicale a annoncé la nouvelle aux travailleurs, jeudi 14 février. La société serait en déficit de production depuis que la Gécamines a récupéré son concentrateur en octobre dernier.

Selon la délégation syndicale, l’employeur explique sa décision d’arrêt des activités d’exploitation minière par la réduction à 35 % de sa production depuis l’an dernier.

En effet, c’est en octobre 2018 que la Gécamines, partenaire à Boss Mining, a récupéré son concentrateur. Celui-ci permettait à Bossi Mining d’assurer au moins 65 % de sa production du cuivre et du cobalt.

Aussi depuis 2014, la société n’a fait qu’accumuler des dettes. C’est donc à la fin de ce mois de février que l’entreprise mettra un terme à ses activités.

Boss Mining compte près de 2 700 agents (Congolais et expatriés). S’agissant des paiements des comptes finaux, l’employeur s’engage à les verser aux agents déjà à la fin de ce mois.

Boss Mining a été créé en 2003 avec un capital d’un million de dollars. Depuis 2009, elle a été acquise par le Groupe ERG, Eurasion Ressources Group détenu à 40 % par le gouvernement kazaksthan.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner