Les sociétés civiles du Nord et Sud-Kivu demandent au Conseil de sécurité de renforcer le mandat de la MONUSCO

Les sociétés civiles du Nord-Kivu et du Sud-Kivu demandent au Conseil de sécurité des Nations unies de renouveler et de renforcer le mandat de la MONUSCO. Ces structures recommandent, dans une déclaration rendue publique ce dimanche 17 février à Goma et en marge du Festival Amani, qu’un accent soit mis sur la neutralisation de tous les groupes armés par un plan réaliste et contraignant mais aussi sur la restauration de l’autorité de l’Etat.

La société civile de ces deux provinces met également l’accent sur la collaboration entre la MONUSCO et le gouvernement congolais.

« La MONUSCO ne devrait pas se retirer de la RDC sans avoir achevé sa mission principale qui est l’éradication de tous les groupes armés locaux et étrangers. Ces derniers sont toujours actifs à l’Est du pays, massacrent et font subir aux populations des exactions portant atteinte aux droits de l’homme », fait remarquer Patient Bashomba, président de la société civile du Sud-Kivu.

Les sociétés civiles de ces deux provinces ajoutent que plusieurs défis sécuritaire, humanitaire et de gouvernance sont encore à relever. Le départ immédiat de la MONUSCO serait inopportun et prématuré, note Patient Bashomba. Les deux structures citoyennes plaident en outre pour le soutien de la MONUSCO au gouvernement pour la poursuite des élections locales, urbaines et municipales.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner