Rdc : la loi sur la prolifération des Asbl confessionnelles ou églises souffre des mesures d’application

 

La réglementation des Associations confessionnelles ou églises en Rdc pose un problème. Des églises croissent partout au pays, occupent beaucoup d’espaces au sein des habitations en désordre. Certains pasteurs et avocats pensent que le fonctionnement de toutes ces églises n’est pas suffisamment réglementé, soit la loi qui existe n’est pas tellement appliqué. D’autres estiment qu’il sied de compléter l’arsenal juridique des associations confessionnelles par des mesures d’application. Cela peut être un arrêté ministériel.

D’où, l’intérêt de parler de "la loi face à la prolifération des églises ou Asbl confessionnelles en Rdc’’. Dans les lignes qui suivent, le magazine Droit et Citoyenneté, aborde ce thème en vue de casser l’ignorance dans l’opinion publique, plus particulièrement chez les adeptes et fondateurs des églises.

En effet, la liberté de religion est consacrée dans notre pays par la Constitution spécialement à son article 22. Toute personne a le droit de manifester sa religion, sous réserve du respect de la loi, de l’ordre public et des droits des autres. La loi du 20 juillet 2001 fixe les modalités d’exercice de ces libertés.

Cependant, plusieurs Asbl confessionnelles dites soit non dénominationnelles, soit indépendantes et plus de 17000 entités ecclésiastiques du réveil du Congo depuis 2014 prolifèrent dans nos rues, quartiers, derrière nos maisons. Les fidèles et leurs pasteurs prient et chantent à haute voix, d’autres bloquent des passages en pleine route. Des églises sont installées côte-à-côte. On peut compter 3 à 4 églises éloignées de quelques mètres sur la même avenue au nom d’un seul Dieu, d’une vision miraculeuse. Tout cela trouble parfois la quiétude de la population environnante.

Comment est-ce réglementé ? Qu’en dit la loi ? Que recherche-t-on dans ces églises ? Comment le ministère de la Justice accorde des autorisations à toutes ces multitudes ? A qui la faute ?

Droits et Citoyenneté, magazine de promotion des droits et devoirs civiques gravite autour de cette problématique avec des pasteurs, fidèles des églises et avocat. La direction des cultes et associations du ministère de la Justice s’est contentée de répondre à nos questions par écrit, évitant d’être enregistrée pour des motifs inavoués.

Ce magazine est coordonné et présenté par JEEF NGOY MULONDA.

Bonne écoute /sites/default/files/2019-02/190219-p-f-droitcit-loiproliferationeglisesweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)