Cas-info.ca : "Kenya : Macron appelle Tshisekedi à prendre son « indépendance » vis-à-vis de Kabila"

Revue de presse du vendredi 15 mars 2019

La presse en ligne de ce vendredi est revenue largement sur les petites déclarations ayant filtré du "Sommet pour une Seule Planète" (One Planet Summit) qui se tient à  Nairobi, la capitale kényane.

Selon Cas-info.ca citant l’Agence Française de Presse (AFP), au cours d'un entretien, le président français Emmanuel Macron a demandé au Président congolais Félix Tshisekedi de prendre son indépendance vis-à-vis de l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila.

Cette demande est reprise par l’autre média en ligne, 7sur7.cd, qui la circonscrit dans le cadre d’une rencontre tripartite avec le président kényan  Uhuru Kenyatta.7sur7.cd souligne pour sa part qu’Emmanuel Macron et Uhuru Kenyatta ont visiblement formulé cette demande à leur homologue congolais, au moment où la nomination d’un premier gouvernement se fait toujours attendre.

Aux yeux de ce journal en ligne, les élections contestées en RDC restent maintenant dans les mémoires, « mais il faut avancer », évoquant ce qui se dit à l’Elysée.

Pour sa part, Actualité.cd évoque en caricature la rencontre Félix Tshisekedi-Emmanuel Macron au sommet de Nairobi. La caricature montre Emmanuel Macron et Felix Tshisekedi en discussion dans un fauteuil et révèle que les deux chefs d’États « ont évité les questions en lien avec la vérité des urnes et celles sur les gilets jaunes ». "Rassurez-vous ! Dans notre entretien, il ne sera pas question de vérité des urnes et Je n’évoquerai pas les gilets jaunes non plus". Des propos attribués respectivement à Tshisekedi et à Macron.  

L’autre sujet se rapporte aux réactions après la grâce présidentielle accordée à certains prisonniers.

Cas-info.ca note que parmi ces politiciens, figurent Franck Diongo et Firmin Yangambi qui sont libérés à la satisfaction de Sindika Dokolo du mouvement citoyen Congolais debout. « Tout le mérite revient à Félix Tshisekedi », a déclaré l’activiste, avant d’indiquer que « les Congolais veulent le changement et l’appuieront à 100% dans ses efforts pour tourner la page de la Kabilie, de ses injustices, de sa gabegie ».

Par ailleurs, cette libération est perçue comme une simple opération de charme par Steve Kivwata, cadre de la coalition Lamuka cité par 7sur7.cd. Ce media affirme toutefois que Steve Kivwata a salué cette libération en dénonçant l’exclusion de certains politiciens dans cette ordonnance de grâce présidentielle signée par Félix Tshisekedi. 7sur7.cd évoque le cas d’Eddy Kapend, d’Eugène Diomi, et de bien d’autres.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (57)
FARDC (55)
Kinshasa (37)
Beni (36)
Ceni (31)
Monusco (30)
FCC (28)
Yumbi (26)
élection (26)
Linafoot (24)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Vclub (22)
Mazembe (22)
Caf (22)