Ituri : deux Chinois et un Congolais tués lors d’une incursion des Maï-Maï dans la mine de Bihombo

Deux sujets chinois et un congolais ont été tués lors d’une incursion dimanche 17 mars des miliciens Maï-Maï dans la carrière minière de Bihombo dans le territoire de Mambasa. Selon l’administrateur de ce territoire, les assaillants ont opéré en toute quiétude, après l’accrochage avec des forces de l’ordre commis à la garde de l’entreprise où travaillaient les infortunés.

L’attaque de la carrière minière de Bihombo a eu lieu vers 7h locales. Selon des sources administratives, une vingtaine des miliciens Maï-Maï se sont introduit dans ce carré minier en chantant. Ils se sont attaqués directement aux installations de la société minière Kimia-mining appartenant aux sujets chinois. L’administrateur du territoire de Mambasa rapporte qu’au cours d’un échange des tirs avec les forces de l’ordre commis a la garde de cette société, plusieurs dégâts ont été enregistrés.

Deux sujets Chinois dont le directeur général de cette société et un citoyen congolais ont été tués. La même source parle d’une cinquante de kg d’or et une importante somme d’argent qui ont été emportées par les assaillants après avoir cassé le coffre-fort.

Dans leur fuite, indiquent des sources de la société civile locale, ces miliciens ont violé une femme.

Des militaires des FARDC et d’autres membres du comité local de sécurité sont rendus sur le lieu pour savoir ce qui s’est réellement passé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner