Sénatoriales à l’Équateur : des candidats malheureux réclament leur argent auprès des députés provinciaux

Certains candidats malheureux dans les ex-provinces de l'Equateur aux sénatoriales de vendredi dernier s'en prennent aux députés provinciaux électeurs, qu’ils accusent d’escroquerie. Ils tiennent à « récupérer de gré ou de force » l’argent qu’ils disent leur avoir avoir donné.

Consternés après la publication des résultats des sénatoriales, certains candidats sénateurs malheureux ont lancé la chasse à l'homme dans la Mongala, le Nord-Ubangi et le Sud-Ubangi contre les députés provinciaux à qui ils disent avoir remis de l’argent pour obtenir leurs voix. 

La plupart des députés provinciaux concernés ont éteint leurs téléphones et disparu dans la nature juste après avoir voté.

Dans la Mongala, un candidat malheureux et ses hommes de campagne ont provoqué samedi un scandale à Lisala, obligeant un député provincial à restituer les 12 000 dollars américains qu'il avait reçus. La même situation s’est produite à Gbadolite. Mais là, la récupération de l'argent s’est faite plutôt en douceur. 

« Lors que les deux infractions sont établies, tant dans le chef du corrupteur que du corrompu, les deux seront sanctionnés conformément à la loi », prévient pour sa part l’avocat Pontus Ikolombe de Mbandaka.  

Des candidats sénateurs malheureux qui sont venus nombreux de Kinshasa sont rentrés samedi dernier en colère, sans avoir réussi à rencontrer leurs électeurs.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner