Nord-Kivu : la société civile de Kitchanga dénonce les violences commises par les groupes armés

La société civile de Kitchanga en territoire de Masisi (Nord-Kivu) dénonce les viols, vol, tueries, pillages et d’autres exactions que subissent les populations de cette partie de la province de la part des groupes armés locaux.

Ces habitants affirment qu’ils sont abandonnés par les forces loyalistes qui restent, selon la société civile, passives face à l’activisme de ces groupes notamment le NDC/Rénové de Guidon. Ce groupe armé est en train de renforcer ses effectifs et occuper des villages, à l’issue des affrontements réguliers avec d’autres groupes rivaux tels que les Nyatura et les APCLS.

Laurent Kamundu, président de la société civile de Kitchanga demande aux FARDC de mettre fin à cette situation.

Les FARDC affirment qu’elles mènent des opérations dans le Masisi depuis un long moment. Et le porte-parole de la 34e région militaire a souligné que ces opérations concernent tous les groupes armés sans distinction.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner