Criminalité à Kinshasa : le gouverneur intérimaire invite le pouvoir judiciaire à punir les hors-la-loi

Le gouverneur intérimaire de la ville province de Kinshasa, Clément Bafiba, invite les juridictions de la capitale à punir les présumés criminels et autres inciviques que lui transfère la police, selon les prescrits de la loi. Lundi 1er avril, 263 présumés malfaiteurs ont été présentés par l'unité de la police de lutte contre la criminalité et le trafic des stupéfiants à l’État-major du commissariat provincial de la police à Kinshasa.

Parmi les accusés, les bandits armés soupçonnés d'être les auteurs de plusieurs meurtres, enlèvements, extorsion et vols des véhicules ainsi que des délinquants appelés communément Kulunas.

« Chaque fois que nous arrêtons les inciviques, nous sommes obligés de les transférer à un autre pouvoir qui est le pouvoir judiciaire. Donc nous demandons la collaboration de nos amis de la justice pour punir ces gens qui tenteront de faire comme eux », a lancé le gouverneur intérimaire, Clément Bafiba, lors de la présentation de ces présumés criminels.

Le gouverneur intérimaire a mentionné les patrouilles que la police effectue  la nuit comme le jour pour lutter contre la criminalité qui sévit ces jours-ci dans la capitale congolaise. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner