Insécurité à Lubumbashi : l’ONG CRDHD appelle le gouvernement à équiper la police

Le centre de réflexion en droit de l’homme et le développement (CRDHD) appelle le gouvernement de  la RDC et  principalement  le chef  de l’Etat  Felix Antoine Tshisekedi de doter la police  des moyens  adéquats pour faire face à la montée  de la criminalité dans la ville de Lubumbashi.

Dans un communiqué publié vendredi à Lubumbashi, le CRDHD salue  les  stratégies mises en  place  par la police  pour traquer  les  criminels. Il s’agit entre autres  la  subdivision  de  la  ville de  Lubumbashi en  quatre commissariats, la mise à la disposition de la population des numéros d’appel de la police en  cas d’urgence, l’organisation des patrouilles  diurnes et nocturnes dans  les  différentes communes.

L’ONG évoque la question de l’expansion de la ville de Lubumbashi qui nécessite une logistique conséquente pour la mobilité de la police tout en appelant la population à collaborer avec cette dernière.

Ce dernier temps, plusieurs quartiers de Lubumbashi connaissent une recrudescence du banditisme urbain. A la tombée de la nuit, des coups de feu très nourris sont entendus à travers la ville de Lubumbashi pendant des heures.

Des habitants dans plusieurs quartiers témoignent avoir reçu des tracts de la part de groupes des bandits leur annonçant au préalable une visite nocturne. Face à cette situation, certains se sont organisés en groupe d’autodéfense afin de faire face à cette criminalité. Il y a ceux qui veillent avec des sifflets, des Vuvuzela, en scandant des chansons et en brûlant des pneus pour dissuader les criminels d'opérer. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner