Election de gouverneur : au second tour, le plus âgé sera proclamé en cas d’égalité de voix (CENI)

Dans son communiqué publié vendredi 12 avril, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) convoque pour les élections des gouverneurs, les députés provinciaux pour un second tour, samedi 13 avril, avec les listes arrivées en tête du premier tour. Ce scrutin se déroulera dans les provinces du Haut-Lomami, Kasaï-Central, Nord-Ubangi et la Tshopo.

La Commission électorale rappelle que ce second tour est organisé parce qu’aucune majorité absolue n’a été atteinte au premier tour.

Elle rappelle qu'au second tour, « la liste qui arrive en première position est proclamée élue gouverneur », conformément à l’article 170, alinéa 2 de la loi électorale.

« En cas d'égalité des voix, la liste dont le candidat gouverneur est le plus âgé l'emporte suivant l’alinéa 3 de la même disposition de la loi électorale », ajoute la CENI.

L’article 170 de la loi électorale dispose : « Le gouverneur et le vice-gouverneur de province sont élus sur une même liste au suffrage indirect et au scrutin majoritaire à deux tours, pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. Si la majorité absolue n’est pas atteinte au premier tour, il est procédé dans les trois jours à un second tour de scrutin. Seules peuvent se présenter au second tour les deux listes arrivées en tête du premier tour compte tenu des retraits ou des désistements éventuels. En cas d’égalité de voix, la liste dont le candidat Gouverneur est le plus âgé l’emporte ».

Au Haut-Lomami, deux candidats passent au deuxième tour : Kalenga Ngandu et Lenge. Au Kasaï-Central, le deuxième tour va départager Martin Kabuya de l’AFDC qui a obtenu 15 voix et Valentin Ngandu du PPRD qui a eu 9 voix.

Bienvenu Seti et Isato Nzege vont s’affronter au deuxième tour au Nord-Ubangi. Il en est de même dans la Tshopo entre Wale Lufungula (7 voix) et Constant Lomata (8 voix).

Par ailleurs, la CENI confirme l'élection de gouverneur et vice-gouverneur pour le même samedi 13 avril, dans les provinces du Sankuru et Sud-Ubangi.

Dans le Sankuru et le Sud-Ubangi, l’élection a été suspendue, sur décision du Conseil d’Etat.

Ce scrutin a été reporté à la suite d'un désaccord entre la CENI et le Conseil d’État qui a validé la candidature du gouverneur sortant Taila Nage, pour la province du Sud-Ubangi et la réhabilitation du candidat Joseph-Stéphane Mukumadi dans la course pour le gouvernorat du Sankuru.

Ce même samedi, la CENI publiera les résultats provisoires de cette élection. La période de contentieux devant les cours d'appel faisant office de cours administratives d'appel de provinces concernées débute le lundi 15 prochain.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner