Lusambo : liesse populaire après le report de l’élection du gouverneur du Sankuru

La population de Lusambo, chef-lieu de la province du Sankuru, est spontanément descendue dans la rue lundi 15 avril avant midi pour manifester sa joie du fait du report sine die de l’élection du gouverneur du Sankuru.  

Bien qu’impromptue, la marche des habitants de Lusambo a été encadrée par la police. Les manifestants ont arpenté les avenues de la cité, scandant des chants et félicitant le chef de l’Etat pour son implication personnelle dans ce dossier de l’élection du gouverneur de la province du Sankuru. Ils louaient surtout la « la bravoure de députés provinciaux, qui tiennent à la légalité. »

Les portes de l’assemblée provinciale du Sankuru sont restées fermées toute la journée.

Le président de cette institution a confirmé la non-organisation du scrutin prévu pour ce jour ; en dépit de la démarche d’une dizaine de députés provinciaux qui ont tenté de se rendre au secrétariat exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour exiger la tenue du vote suivant les dispositions de l’article 169 de la loi électorale.   

Mais, la police ne leur a pas donné l’occasion d’accéder dans l’enceinte de la CENI, leur expliquant qu’ils n’y étaient pas attendus.

Un agent électoral kidnappé

De son côté, la Commission électorale nationale indépendante a annoncé l’enlèvement, lundi à minuit, d’un de ses agents dans la ville de Lusambo. Il s’agit de son préposé à la formation, à l’inscription et au scrutin.

L’insécurité ne permet pas la tenue de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur dans la province de Sankuru, a également affirmé la CENI.

Calme à Lodja

Par ailleurs, le calme est revenu dans l’autre ville du Sankuru, Lodja. Les activités y avaient été paralysées dans la matinée à la suite des manifestations de colère des jeunes venus principalement du quartier Essence.

Les manifestants s’opposaient à ce nouveau report sine die de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur du Sankuru. Toutes les activités ont repris normalement.

L’administrateur du territoire de Lodja était passé dans les médias locaux pour lancer un appel au calme.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (58)
FARDC (54)
Kinshasa (36)
Beni (36)
Ceni (32)
Monusco (31)
FCC (28)
élection (26)
Yumbi (25)
Linafoot (23)
Sécurité (23)
Corruption (23)
Mazembe (22)
Caf (22)
UDPS (22)