RDC : 724 morts sur les routes du Kongo Central en 2018

Sept cent vingt-quatre personnes ont trouvé la mort sur les routes du Kongo Central en 2018. Ces chiffres ont été fournis samedi 20 avril à la presse par le bureau provincial de la Commission nationale de circulation routière (CNPR) Kongo central.

Ces chiffres, comparés à ceux de l’année 2017 présentent une hausse de 15 %. En 2017, l’on a dénombré 671 morts sur les routes de cette province.

Selon Célestin Djunga, directeur provincial de la CNPR au Kongo Central, cette hausse se justifie par le transport abusif par route des produits pétroliers et l’absence d’une réglementation adéquate à ce sujet.

Il dénombre des pertes en vies humaines qui ont été occasionnées par le transport de ces produits pétroliers. Il cite notamment les incendies de Mbuba, Lufu, Yema, Boma, Kasangulu et Monterne où plus de 150 personnes avaient perdu la vie.

« Aujourd’hui, il n’existe pas de législation en matière de transport des produits pétroliers par route », dit Célestin Djunga.

Pour prévenir ces risques, il demander aux gouverneurs des provinces de faire des notes circulaires pour définir des mesures à prendre avec des experts des ministères de Transport et voies de communication, Hydrocarbures, Environnement ainsi que celui du ministère de l’Intérieur pour la sécurité routière.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner