Le maire de Butembo plaide pour le renforcement des forces de l’ordre pour lutter contre l’insécurité dans la ville

Le maire de la ville Butembo (Nord-Kivu) Sylvain Kanyamanda plaide pour le renforcement de la présence des FARDC et de la police pour faire face aux attaques armées contre les structures et les agents de santé engagés dans la riposte contre Ebola dans cette ville.

« Nous avons effectivement un problème d’insécurité lié au ciblage des sites de sante ainsi que les intervenants dans la riposte contre Ebola. Aujourd’hui nous avons multiplié les stratégies sécuritaires par ce qu’on doit les adapter au mode opératoire actuel des assaillants. Nous demandons aux autorités hiérarchiques d’augmenter un effectif en termes d’éléments du côté de la police et des FARDC étant donné que nous sommes tenus à ce jour, dans l’adaptation des nouvelles stratégies des assaillants à pouvoir sécuriser les sites et le personnel », plaide Sylvain Kanyamanda.

Selon lui, cela permettra également d’assurer la sécurité ordinaire de la ville de Butembo.

Cet appel intervient après l’assassinat d’un épidémiologiste camerounais, employé de l’OMS, au cours d’une attaque contre une équipe de riposte dans l’enceinte des cliniques médicales de l’Université catholique du Graben. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner