Lutte contre Ebola : Félix Tshisekedi crée un comité de pilotage multisectoriel et collégial

Le Président Félix-Antoine a décidé samedi 27 avril de créer   un comité de pilotage collégial et multisectoriel pour lutter contre la maladie à virus Ebola.

« La gestion de l'épidémie est désormais collégiale et multisectorielle.  Un comité de pilotage de riposte a été créé », indique un compte rendu de la Présidence de la République.

Présidé par le Premier ministre, ce comité connaîtra l'implication de la Présidence de la République, des ministères de la Défense, de l'Intérieur, du Budget, des Finances et des Affaires humanitaires et le directeur général de l’INRB, le Dr Jean-Jacques Muyembe.

Selon la Présidence de la République ces mesures visent à éradiquer cette épidémie le plus tôt possible.

« Compte tenu du contexte sécurité difficile, cette épidémie a dépassé le seul cadre de la santé publique. Jusqu’à présent, l’épidémie a pu être contenue dans deux provinces de la RDC. Mais pour y mettre décisivement fin, il est nécessaire de renforcer la composante multisectorielle de la riposte, et donc l’implication d’autres ministères-clés, sous la coordination du Premier ministre », a indiqué dans un communiqué le ministère de la Santé.

Le Président Tshisekedi a aussi décidé le renforcement du rôle de la police nationale et l'armée en collaboration avec la MONUSCO en vue de sécuriser les centres de riposte et de traitement contre Ebola.

Les ministères des Finances et du Budget ont été instruits « pour mettre les moyens conséquents à la disposition du Comité de pilotage de riposte afin que les experts disposent de toute la logistique appropriée ».

Les experts de l'INRB, de l'école de la santé publique et des chercheurs de l'Université de Kinshasa ont été associés à cette réunion qui a analysé la situation de l'épidémie à virus Ebola et son éradication.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner