Sud-Kivu : les magistrats lancent un préavis de grève

Les magistrats menacent de déclencher un mouvement de grève d’ici la fin de ce mois. Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de travail et l’entrée en vigueur du salaire de 1.670$ pour le dernier magistrat. Ils l’ont fait savoir à travers un mémorandum publié lundi 6 mai.

Le mémorandum initié depuis le mois de février dernier et adressé au conseil supérieur de la magistrature, avec copies à toutes les autorités du pays, est signé par 35 magistrats du Sud-Kivu. Ils disent évoluer dans des conditions de travail déplorables et dans la modicité des salaires.

Selon eux, l’enveloppe budgétaire allouée au pouvoir judiciaire par le gouvernement ne parvient pas à répondre à la promesse de 1.670$ comme salaire minimal de base. Cette situation frise le manque de volonté de voir le pouvoir judiciaire jouer son rôle de pilier devant élever la nation. Huit ans sont passées sans que les revendications de magistrats ne soient prises en compte, d’après les signataires du memo.

Ces derniers lancent un préavis de grève à dater de ce jour. Si rien n’est fait jusqu’à la fin de ce mois de mai 2019, avec ou sans accompagnement syndical, ils vont cesser toute activité professionnelle, conformément à la constitution.

Enfin, les magistrats demandent au chef de l’Etat de s’impliquer dans ce dossier pour octroyer un salaire décent, mais surtout améliorer les conditions de travail dignes de la profession de magistrat.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner